Hypnose


QU'EST CE QUE L'HYPNOSE ERICKSONIENNE ?

L'hypnose Ericksonienne fait partie des thérapies dites brèves. C'est une méthode qui vise à modifier légèrement l'état de conscience afin d'accéder à l'inconscient. Son but est de permettre au patient de puiser en lui les ressources nécessaires à la résolution de son problème. La personne hypnotisée entend absolument tout autour d'elle quand elle est en état d'hypnose. Un exemple simple : Vous prenez votre voiture et vous arrivez à destination sans vraiment vous être rendu compte du chemin emprunté. On peut dire qu 'à ce moment vous étiez en état d'hypnose. L'hypnose s'adresse au siège des émotions qui sont le système respiratoire de l'âme. Il est important de préciser qu 'un hypnothérapeute n'est pas un médecin. Il ne formule pas de diagnostic et ne vous demande pas d'interrompre un traitement médical. Il ne promet pas la guérison et vous fait part sans ambiguité de son champ d'application. L'hypnose intervient en complément de la médecine conventionnelle et de doit pas s'y substituer.

COMMENT SE DEROULE UNE SEANCE D'HYPNOSE?

Vous êtes confortablement installé(e) sur une table de relaxation, le thérapeute pratique une induction qui consiste simplement à vous mettre en état d'hypnose. Vous êtes détendu(e), les yeux fermés, le travail thérapeutique peut alors commencer. Durant la séance, le thérapeute va s’adresser à votre subconscient pour lui donner des messages qui vont vous permettre de régler naturellement le problème pour lequel vous êtes venu consulter. En fin de séance, vous reviendrez en état d'éveil et de conscience et vous pourrez dé briefer ensemble sur votre ressenti pour qu’il puisse adapter le cas échéant le contenu des séances suivantes. Il est possible de ressentir une grande fatigue après la séance. Les patients sont parfois si détendus qu'ils ont l'impression de s'être endormis. Pour qu'une séance d'hypnose soit réussie, il faut : - La motivation de la personne à entrer en hypnose - L'intentionnalité du thérapeute à aider réellement la personne - Une relation de confiance entre le consultant et le thérapeute. La séance d'hypnose est, en somme un voyage à deux ou le thérapeute accompagne la personne dans son voyage vers l'inconscient. La première séance dure environ une heure, cet entretien préliminaire que l'on appelle anamnèse permet de mieux vous connaître et d'avoir le maximum de détails sur ce qui vous amène en consultation. Ce premier rendez vous est axé sur la formulation et la précision de votre objectif. Chaque personne étant unique, cette première étape est indispensable pour un accompagnement adapté et personnalisé. Elle conditionne l'efficacité du travail. Après ce premier entretien, le thérapeute vous proposera un prochain rendez vous pour une séance d'hypnose légère afin de faire une relaxation douce. Cette première séance d'hypnose , vous permettra de faire connaissance avec l'hypnose et de mieux en ressentir les effets. Les séances suivantes seront adaptées en fonction de l'anamnèse faite la première fois puis chaque séance sera espacée d' une semaine minimum.

QUELS SONT LES BIENFAITS DE L'HYPNOSE ?

L'état d'hypnose favorise le changement. Sous hypnose, il est possible de modifier des comportements qui ne sont pas ou plus adaptés. L'hypnose est utilisée pour : - L’arrêt du tabac - L’amincissement et conserver son poids de forme - Retrouver un bon sommeil - L’amélioration de la confiance en soi - La gestion des émotions - Les allergies - Les addictions (alcool, jeux, drogue) - Le traitement des phobies - Gérer la séparation, les deuils - Diminuer l'état anxieux, dépressif, le stress, angoisse - Les douleurs chronique comme les migraines - La préparation aux examens - Les violences et les séquelles de traumatismes - Les problèmes conjugaux ou familiaux lourds - Les troubles du comportement ou sexuels

COMMENT FONCTIONNE L'HYPNOSE CHEZ L'ENFANT ?

L'hypnose s'appuie sur l'imagination, or, chacun sait qu'en la matière, les enfants sont rois ! Pour eux, l'imaginaire est réel du moins jusqu'à un certain âge. Ils sont tour à tour dragon, princesse ou chevalier et ont intacte en eux la magie "du comme si". L'hypnothérapeute ne fait que profiter de cette disposition naturelle. De plus, l'enfant a un avantage sur l'adulte : il approche l'hypnose sans préjugé, sans peur et est ensuite plus enclin à pratiquer les exercices et jeux proposés par l'hypnothérapeute. De 3 ans à 6 ans, l'enfant devient accessible au langage verbal et entre de plain pied dans l'imaginaire. Le recours aux jeux et aux contes hypnotiques offre de nombreuses possibilités. Après 6 ans, c'est l'âge de raison et l'âge idéal. Les potentialités de l'hypnose sont maximales à cet âge là car l'enfant est capable d'imaginer mais aussi d'élaborer. il devient alors très actifs dans les jeux proposés. A l'adolescence, les possibilités de l'hypnoses sont nombreuses à la condition que l'ado soit curieux et participatif.

QUELLES SONT LES PRINCIPALES INDICATIONS DE L'HYPNOSE CHEZ L'ENFANT ?

L'hypnose peut beaucoup aider l'enfant pour les troubles émotionnels tels que les peurs, les phobies et l'anxiété. Autre indications : une tristesse ou une perturbation de l'humeur suite à un événement de vie (deuil, séparation, divorce des parents, déménagements...), des difficultés d'adaptation scolaire, la timidité, les troubles psychosomatiques. Elle est aussi utile dans les douleurs récurrentes (maux de ventre...) ou induites par un soin (vaccin, soins dentaires ou soins à l'hôpital par exemple), dans les troubles.

COMMENT SE PASSE UNE CONSULTATION D'HYPNOSE AVEC UN ENFANT ?

Une séance dure entre 45 mn et une heure pour un enfant mais peut parfois être plus courte avec un tout petit. Lors de la première séance, le thérapeute s'entretient avec les parents et l'enfant afin de comprendre ou se situe le problème et définir l'objectif de la thérapie. La séance d'hypnose proprement dite se déroule généralement sans les parents. L'enfant est assis sur une chaise ou sur un fauteuil. Pour les petits ( 7 ans et moins), l'hypnose débute souvent au travers d'une conversation. C'est l'hypnose conversationnelle pendant laquelle le thérapeute invite l'enfant à voir les choses sous un oeil différent grâce à certains outils de communication. Chez un enfant plus grand ( à partir de 8 - 9 ans), des techniques de focalisation et d'induction plus formelles peuvent être proposées. Par exemple, on l'invite à focaliser son attention sur une sensation ou une image. Le thérapeute peut lui proposer simplement de fermer les yeux et laisser venir une image. L'installation de l'hypnose est progressive et lors du travail, le thérapeute choisit des suggestions adaptées à l'âge et aux centres d'intérêt de l'enfant.

COMBIEN DE CONSULTATIONS SONT NECESSAIRES ?

L'hypnothérapie fait partie des thérapies brèves. Il faut en général compter quelques séances espacées de quelques semaines pour obtenir un résultat satisfaisant mais parfois une ou deux séances suffisent.

L'HYPNOSE POUR LA DOULEUR

La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable. Elle peut être aiguë ou chronique si elle dure depuis plus de 3 mois. Les douleurs chroniques peuvent également avoir des phases aigus régulières. Une douleur aigue est un signal indiquant un problème dans l'organisme et qui disparaît en même temps que le problème sous - jacent. Une douleur chronique est une véritable pathologie avec un impact négatif sur la vie. La douleur est un signal d'alarme et est important pour : - Se sentir exister - Sentir son corps - Se protéger L'hypnose peut intervenir sur la douleur à deux niveaux : - Système somato -sensoriel - Émotionnel Erickson définissait la règle des 3 tiers concernant la douleur : - 1/3 de douleur réelle - 1/3 d'anticipation de la douleur - 1/3 de souvenir de la douleur La douleur du moment est augmentée de la douleur du passé et majorée par la possibilité de la douleur à venir. Pour le traitement des douleurs chroniques, vous pouvez prendre rendez- vous au cabinet. Il faut compter au minimum 3 séances pour obtenir un résultat, celui-ci dépendant de votre degré d'acceptation des suggestions hypnotiques. Chaque personne ayant un imaginaire différent, il va falloir trouver la meilleure stratégie pour vous faire "oublier" la douleur.

L'HYPNOSE POUR LES PHOBIES

On doit tout d'abord distinguer la différence entre une phobie et une peur. LA PEUR : La peur est un état émotionnel, occasionnel contrôlable qui n'entrave pas la vie quotidienne. Il est possible d'avoir peur de l'avion si c'est la première fois que l'on effectue un long trajet. Cependant si la peur est systématique, qu'elle se transforme en angoisse, provoque une souffrance et des réactions excessives, il s'agit d'une phobie. LA PHOBIE : Une phobie est une sensation qui naît d'une impossibilité de contrôler un événement, une situation, un objet ou un animal dans votre environnement. La phobie est identifiable par une réaction de peur excessive. elle se traduit souvent par des réactions physiques, telles que l'accélération cardiaque ou une transpiration exagérée. On parle alors d'anxiété ou d'angoisse. Une phobie peut empêcher de réagir. C'est une perte de contrôle qui est vécue comme particulièrement angoissante et peut handicaper une personne dans sa vie courante. Les phobies les plus connues sont : - La claustrophobie - La phobie d'un animal - La phobie de la prise de parole en public - La phobie de l'avion - L'agoraphobie. L'hypnothérapie permet de remonter à l'origine de la phobie et traiter en profondeur la cause du problème. Les séances d'hypnose consisteront à faire revivre, en toute sécurité, la phobie au patient en le dissociant de la scène, lui permettant de prendre de la distance nécessaire pour diminuer l'affect lié à cette situation.

L'HYPNOSE POUR LES ADDICTIONS

L'addiction n'est pas une maladie, c'est un comportement. Les personnes qui viennent en consultation ne sont pas malades, elles souhaitent juste modifier leur comportement parce qu'elles trouvent qu'il ne correspond plus à leur écologie interne. Un même comportement peut être perçu par deux personnes de deux façons différentes, l'une voudra se faire soigner et l'autre non. On repère facilement une addiction par les mots utilisés par la personne. Quand elle dit : " C'est plus fort que moi ", " j'aimerais, mais je n'y arrive pas ". L'hypnothérapie aide à remettre la personne pour qu'elle aille mieux en reliant son conscient et son inconscient. L'hypnothérapeute va suggérer des choses à l'inconscient de la personne. Ensuite l'hypnothérapeute fait revenir la personne dans son "état normal de conscience" pour qu' elle reparle et discute de ce qu'elle a vécu durant la séance d'hypnose. Pendant ce temps là, l'inconscient remet en place un puzzle sans la source de l'addiction. Les addictions les plus répandues sont : - Alcool - Drogue - Nourriture - Jeux, Argent (casinos) - Jeux vidéos - Internet

L'HYPNOSE POUR L' ARRET DU TABAC

Les addictions au tabac, à la cigarette représentent un véritable problème pour les fumeurs actifs qui souhaitent mettre un terme à ce mécanisme mais n' y arrivent pas. Le tabac est considéré comme une dépendance, une conduite physique et psychique, qui se traduit par l'envie irrépressible de fumer de manière récurrente, à intervalles plus ou moins rapprochés. Ce besoin peut se manifester dès le réveil, plus tard dans la journée ou uniquement en soirée. Pour d'autres, ce seront des gestes "festifs" occasionnels. Il s'agit de considérer que ces phénomènes reposent sur des habitudes prises à un certain moments clefs de notre vie. souvenez vous, la première cigarette n'a généralement pas produit l'effet souhaité : écoeurement, maux de tête... Ces gestes seront répétés sans que notre esprit ne nous mette en garde : au début on a la certitude de pouvoir s'en passer quand on le souhaite. Et pourtant, un sentiment de sécurité (le sentiment d'appartenance à un groupe quand on a "grillé" sa première cigarette) est devenu une insécurité de vie. Les raisons pour arrêter la cigarette peuvent être multiples : budget qui part en "fumée", soucis de santé, éssoufflement, odeurs qu 'on ne sent plus... En matière d'addiction, les critères habituels qui sont les vecteurs de notre volonté (raisonnement, injonction, bon vouloir) ne sont pas les canaux adaptés, d' ou les rechutes ou difficultés pour arrêter. Il s'agit d'utiliser notre bon canal : notre subconscient. Grâce à l'hypnose, nous pouvons mettre un terme définitif au mécanisme d'addiction. Accompagné par l'hypnothérapeute, le sujet d'arrêter de fumer va agir directement sur cette partie de l'esprit qui intègre expériences de vie, habitudes et comportements : le subconscient. L'hypnose est un canal vers notre subconscient, le travail va consister à lui envoyer de "bonnes informations" afin de produire un effet immédiat. Si elle le désire, en quelques séances, la personne va mettre un terme définitif à son addiction. L'hypnothérapeute, après un entretien préalable, va agir sur les habitudes en place : par exemple, la cigarette avec le café, les émotions qui peuvent être positives" je me détends", la protection" je suis rassuré quand je fume, je me donne une contenance"... De plus, l'hypnose va faire "travailler" notre subconscient qui est paresseux et n'aime pas le changement. Il va accepter les suggestions de changement et de bien-être qui sont liées à l'arrêt de la cigarette. La personnalisation de l'entretien va permettre un arrêt définitif ou une diminution de la consommation dans la majorité des cas lors de la première séance. Une deuxième et une troisième séance peut être nécessaire cela dépend de l'état émotionnel et de la motivation de la personne. La cohérence cardiaque fait partie intégrante du programme d'accompagnement à l'arrêt du tabac. - 1ère consultation : -Ecoute de vos motivations pour arrêter de fumer - Apprentissage de la cohérence cardiaque - Séance d'hypnose - 2 ème séance d'hypnose (si besoin de renforcement) Si les personnes n'arrêtent pas de fumer avec l'hypnose cela signifie qu'elles ne suivent pas la prescription et les conseils qui leur sont donnés après la première séance d'arrêt du tabac (la majorité des cas), soit la cigarette pour ces personnes représentent une "béquille" psychologique bien plus importante que le fait de fumer par habitude. Dans ce cas, il faudra d'abord travailler en thérapies les raisons profondes qui poussent le fumeur à fumer et ensuite procéder aux séances d'arrêt du tabac.

L'HYPNOSE POUR LA CONFIANCE EN SOI

Le manque de confiance en soi est un problème très connu et très répandu. Nous avons tous été amené, un jour ou l'autre, à le ressentir face à une situation donnée et nous l'avons surmonté ou pas. Si, dans une situation donnée, vous avez manqué de confiance en vous, il est probable que différentes émotions négatives se soient ancrées en vous durant cet événement. Ces émotions négatives vont alimenter votre système de croyance et de pensées limitantes qui feront qu 'à chaque fois que vous vous retrouverez dans la même situation, vous déclencherez immédiatement les mêmes émotions négatives. Le manque de confiance en soi est alors grandissant et va s'étendre de plus en plus à différentes situations, alimentant vos croyances que vous n'y arriverez pas. Ce cercle vicieux vous amenant de plus en plus, à avoir de moins en moins confiance en vous et considérer que votre système de croyances vous dit la vérité. L'hypnose peut agir sur 4 niveaux : 1) Les croyances : Le système de croyances négatives que l'on a vis-à-vis de soi-même et qui sont à l'origine des pensées négatives. Ces croyances se sont forgées par l'expérience de la vie et sont imprimées comme des échecs. Ces croyances forment l'image de soi. 2) Le processus de l'inconscient : Ces processus de l'inconscient mettent en place une inhibition par le souvenir inconscient lié à une émotion négative. Cette inhibition génère une croyance négative renforcée qui accrédite le système de croyance. 3) Les souvenirs conscients : Ceux- ci sont des expériences de la vie qui sont vécues comme des échecs et qui, quand ils reviennent en mémoire, génèrent le sentiment d'échec conscient et génèrent de la souffrance et empêche d'agir. 4) Les habitudes ou les processus automatiques : Les habitudes sont des comportements répétitifs qui sont devenus automatiques et dont la cause initiale a disparu. Ce système empêche la personne de penser et d'imaginer qu'elle pourrait agir autrement qu'en entretenant le système pervers dans lequel elle est engagée. L'auto hypnose peut être d'une grande aide pour améliorer la confiance en soi. Elle permet de travailler soi-même sur les croyances négatives et limitantes et de les remplacer par d'autres plus positives. On peut également modifier ses mauvaises habitudes, changer des comportements inadaptés lorsqu'on en a pris conscience.

L'HYPNOSE POUR LE STRESS

Les gens sont de plus en plus stressés et malheureusement les risques psycho - sociaux deviendront la première maladie professionnelle. Le stress est partout : -Dans le monde du travail ou la culture du résultat, le management par objectif ou les politiques actionnariales sont de plus en plus présentes - Dans la vie courante avec la culture de la performance, de la beauté et de l'intelligence. Les situations de stress professionnel ou personnel peuvent amener jusqu'au "burn out" que l'on peut appeler également le syndrome d'épuisement émotionnel. Le" burn out" peut conduire à la dépression et à d'autres pathologies beaucoup plus graves comme les pathologies cardiaques, certains cancers et le suicide. L'hypnothérapie est la solution qui vous permettra de sortir de ces états de stress en douceur mais efficacement. Bien souvent, les personnes qui viennent consulter un hypnothérapeute, le font après avoir "écumé" toutes les solutions de médecines douces, les accompagnements psychologiques et la médecine traditionnelle. En communiquant avec votre inconscient et le siège de vos émotions, l'hypnothérapeute ré-harmonisera vos perceptions pour que tout rentre dans l'ordre naturellement. Sous hypnose, votre inconscient ne connait pas le stress et peut recevoir tous les messages bénéfiques pour vous rééquilibrer naturellement. En quelques séances, vous vous sentirez mieux.

L'HYPNOSE POUR LES PROBLEMES DE COUPLE

Que ce soit pour trouver l'amour de sa vie ou se reconstruire après une histoire qui s'est mal terminée, il faut être dans un état psycho émotionnel stable. Une clé essentielle est d'avoir soldé le passé pour être prêt(e) à construire ou reconstruire une histoire d'amour. Les blessures de l'enfance sont souvent les causes des séparations des couples et en cabinet, le thérapeute vous accompagnera pour vous aider à guérir de ses blessures et vous donner une dynamique efficace pour enfin rencontrer l'amour de votre vie. Ne restez pas avec votre solitude ou sur un échec du passé, vous verrez qu 'il ne faut pas grand chose pour sortir de cette situation douloureuse et enfin pouvoir vous épanouir sentimentalement. LA FRIGIDITE ET L'IMPUISSANCE : Que ce soit la frigidité ou l'impuissance chez l'homme, il s'agit d'une perte de désir sexuel. Ces problèmes sont à 90% psychologiques sauf cas organiques en cas de maladie. Bien souvent, le refus ou l'impossibilité d'avoir du plaisir est en rapport avec d'autres. Situations conjugales, familiales ou professionnelles. Ceci implique que le thérapeute fasse une anamnèse complète pour comprendre la situation et les éléments exogènes à celle -ci. Parfois, la perte de désir sexuel est couplée avec de la dépression et le manque de confiance en soi, entraînant un cercle vicieux qui fait que plus la personne manque de confiance en elle, plus les symptômes de frigidité ou d'impuissance sont accrus. Il y a également un ensemble d'éléments basés sur le système de croyances de la personne qui peuvent entrer en jeu, notamment la religion, la morale, les interdits... LE VAGINISME : Le vaginisme est l'impossibilité pour la femme de laisser pénétrer dans son vagin le sexe de son compagnon. La contraction involontaire des muscles du vagin empêche même l'introduction d'un spéculum gynécologique ou d'un doigt. Toute tentative est vécue comme douloureuse, angoissante entraînant une contracture des muscles du petit bassin. Cette peur peut évoluer vers une phobie. Cette affection n'empêche pas la femme d'éprouver du désir et du plaisir sexuel, notamment par des orgasmes clitoridiens. L'ANORGASMIE : Il arrive que la femme ait une vie sexuelle normale, hormis l'accès à l'orgasme. Le désir est présent, les fantasmes aussi, mais la montée du plaisir semble brutalement interrompue. Il n'y a pas d'aboutissement orgasmique à l'excitation sexuelle. Cette inhibition est parfois secondaire à des troubles conjugaux plus ou moins récents. Mais dans la grande majorité des cas, la femme n'a jamais ressenti un orgasme. Nous parlons là de l'orgasme clitoridien qui est le plus fréquemment accessible puisqu' il est possible de l'obtenir dès l'enfance par la masturbation. Si la femme a déjà connu une vie sexuelle harmonieuse et satisfaisante, le travail thérapeutique consistera à retrouver, sous hypnose, par une régression en âge, l'équilibre sexuel de l'époque. Dépasser un deuil, surmonter des mois de dépression, oublier un conflit, une rupture pour accéder de nouveau à un peu d'insouciance indispensable à l'orgasme. Quand l'orgasme n'a jamais pu être déclenché (depuis la naissance), la stratégie est différente. Il s'agit de faire ressentir une sensation inconnue. Là, le travail du thérapeute consiste à réunir et installer tous les éléments conditionnant l'orgasme. L'EJACULATION PRECOCE : D'après les sexologues, une éjaculation rapide c'est une éjaculation qui survient dans la majorité des rapports sexuels en moins de deux à quatre minutes après la pénétration et qui gêne au moins un des deux partenaires. Près de 30% de la population masculine française est dans ce cas. L'éjaculation précoce peut être aussi le signe d'un refus de donner du plaisir à l'autre de peur de ne pas arriver au sien. La problématique de l'éjaculation précoce est relativement complexe et demande une anamnèse très complète pour arriver à circonscrire clairement le problème et le mécanisme inconscient lié à celle-ci. La thérapie par l'hypnose peut vous aider à résoudre ces problèmes de sexualités : La première séance permettra de faire une anamnèse complète pour bien comprendre le problème et les mécanismes associés au trouble pour lequel vous êtes venu consulter. Les séances suivantes permettront de travailler selon les axes suivants : - Ré imaginer une vie fantasmique pour réveiller les zones érogènes au travers de scènes érotiques. - Scénariser par des protocoles métaphoriques les sécrétions vaginales ou l'afflux de sang pour l'érection masculine - Travailler sur la dualité du désir et les interdits - Faire de la relaxation pour détendre les muscles périnéaux au travers de la respiration. - Fantasmer sous hypnose une relation sexuelle avec pénétration pour dédramatiser l'acte sexuel, le rendre accessible tout en gérant son contrôle. - Se libérer pour atteindre l'orgasme sans craindre la dépendance à l'autre - Gérer les éventuels échecs comme des points d'avancement et d'apprentissage sans dévalorisation de soi ou de perte de confiance.

L' HYPNOSE POUR LE TROUBLE DU SOMMEIL

L'insomnie est probablement le trouble du sommeil le plus fréquent mais il n'est pas le seul. Les insomnies se classent en 2 groupes : LES CAUSES ORGANIQUES : - Les douleurs musculaires, osseuses ou viscérales - Les problèmes circulatoires des membres - L'apnée du sommeil - Les médicaments comme les somnifères - L'alcool ou la drogue LES CAUSES PSYCHOLOGIQUES : - Le stress lié aux activités professionnelles ou personnelles - La dépression, la peur et l'anxiété sous différentes formes. L'hypnothérapie peut être pratiquée pour les causes organiques dans le cadre d'une thérapie d'analgésie contre les douleurs et pour les causes psychologiques pour débloquer le processus d'endormissement lié à la dépression aux peurs et à l'anxiété. Dans le cadre d'autres troubles du sommeil comme les réveils nocturnes, les cauchemars ou les cycles de sommeil perturbés et peu réparateur, l'hypnose apporte une réponse efficace par des protocoles adaptés à chaque situation. Il est clairement établi que l'hypnose peut réguler le rythme circadien et améliorer considérablement les cycles de sommeil. En général, il faut compter de 2 à 5 séances d'hypnose pour obtenir des résultats sur le rythme du sommeil. Il s'agit donc d'une véritable rééducation du sommeil, une technique qui puisse être mise en pratique par la personne de façon autonome, pour qu'elle parvienne à déclencher l'endormissement et à profiter d'un sommeil réparateur.

L'HYPNOSE POUR LE SURPOIDS

L'obésité ainsi que les problèmes de santé liés au surpoids font de nos jours l'objet de nombreuses études en hypnose et il s'avère que l'hypnose et le rééquilibrage alimentaire forment le duo gagnant pour obtenir des résultats efficaces et surtout durables. Il est primordial de comprendre que l'amincissement n'est pas une question de volonté. La faillite de tous les régimes est due au fait que, lorsque la volonté s'arrête la reprise de poids est immédiate. On ne parle pas de perte de poids mais de gagner en amincissement : exemples : Si vous perdez vos clés, vous allez les chercher Si vous perdez votre téléphone, vous allez le chercher Si vous perdez confiance en vous, vous allez vouloir la retrouver et vous êtes malheureux tant que vous ne l'avez pas retrouvée... Eh bien il ne faut pas perdre du poids mais s'en débarrasser. L'hypnose qui s'adresse à l'inconscient ne peut envoyer que des messages positifs car l'inconscient ne comprends pas les messages négatifs. Donc la première erreur souvent commise, est d'indiquer que l'on veut "perdre" du poids alors qu'il faut "gagner" en amincissement. Les mécanismes qui amènent au surpoids sont toujours la conséquence de conflits internes. Il est évident qu 'il y a un rapport entre surpoids et estime de soi. Modifier le comportement alimentaire est difficile. Il y a en effet un travail de sape permanent, qu 'il vienne de la publicité, des parents, des amis... On considère qu 'il est plus facile d'arrêter de fumer que de mincir ! Les 2 technique pour le changement : 1) L'HYPNOSE : En adressant des messages à l'inconscient lors des séances d'hypnoses et par l'utilisation de l'auto hypnose, vous supprimerez vos compulsions alimentaires et les addictions au sucre et au gras. Vous gagnerez en amincissement : - En gérant les quantités de nourriture - En choisissant naturellement les bons produits - En excluant les sucres et les graisses inutiles Grâce à l'hypnose, votre comportement vis à vis de l'alimentation va être modifié. Par exemple, si vous considérez que le sucre, les friandises sont comme une forme de récompense et vous ne pouvez pas vous en passer sans le ressentir comme une punition. Grâce à l'hypnose, ce sentiment de punition sera terminé. Il y 'aura aussi un important travail sur l'estime de soi à faire à la fin pour que vous soyez réconcilié avec votre corps. Votre inconscient, qui lui sera pris en charge par les séances d'hypnose, a besoin de savoir que vous vous êtes réconcilié avec votre corps pour lâcher l'excédent de poids. Afin de vous aider à passer certains caps, il vous sera également proposé la pratique de la cohérence cardiaque pour ré- harmoniser vos émotions. 2) LA NUTRITION : Gagner en amincissement et rester mince nécessite également un rééquilibrage alimentaire simple mais efficace. Vous apprendrez à choisir les bons produits et à les cuisiner en vous faisant plaisir. Nutrition et plaisir sont essentiels pour réussir ! LE PROGRAMME REA (réconcilier Emotions et Alimentations) : LA CATASTROPHE DES REGIMES : "Maigrir c'est simple, il suffit de manger moins" Mais ce manger moins est bien souvent un gros problème car il a ouvert la porte aux régimes, aux coupes faims et à toutes les solutions miracles qui ont, aujourd'hui, largement montré leurs limites : Un régime suit un autre régime et cela souvent pendant de longues périodes, ponctuées de pertes et de reprises de poids parfois plus importantes encore. On associe souvent l'obésité et le surpoids à la "malbouffe" , les fast - food... Bon nombre de nutritionnistes et de diététiciennes proposent des ré -équilibrages alimentaires pour mincir et retrouver un poids de forme et de santé. Mais, comme nous le savons, maigrir est simple, il suffit de manger moins, ce qui ne signifie pas exactement la même chose que manger mieux ! Il y a en effet un raccourci qui a été fait entre manger moins et manger mieux. Manger mieux, de manière plus saine, plus variée et plus équilibrée est très important pour développer et maintenir une bonne santé physique et mentale. Mais la nutrition et la diététique, basées sur le seul rééquilibrage alimentaire, pas plus que les régimes, ne peuvent à eux seuls et sur une longue période permettre l'amincissement et la stabilisation du poids de forme. Quand au sport qui est également très important dans l'équilibre physiologiques et psychiques des personnes, il ne peut être à lui seul non plus la clé du retour au poids de forme. Le régime est le plus bel exemple de la restriction, c'est à dire de la privation de nourriture, notamment des produits sucrés et gras. Quelle que soit la cause initiale de la prise de poids, c'est bien souvent les efforts intenses et répétés, fournis pour mincir qui expliquent le maintien et le renforcement du surpoids. Pour parvenir à maintenir durablement la privation, vous avez du faire des efforts permanents et intenses pour ignorer ou repousser la sensation de faim. Ceci a rendu vos sensations alimentaires modérées de moins en moins perceptibles et laissant la place aux sensations de faim très intenses et très obsédantes. Toutes vos pensées à ce moment -la sont uniquement tournées vers : - La nourriture - La culpabilité de manger - Le risque de perte de contrôle toutes les pensées concernant le poids et le corps sont obsédantes. La restriction alimentaire fait alors surgir et s'exacerber une quantité d'émotions, de peurs et d'angoisses dont de nombreuses personnes craignent la violence et une impossibilité de les gérer jusqu'à risquer la submersions émotionnelle. Résultat : la privation entraîne un tourbillon émotionnel complètement incontrôlable ce qui rend la personne encore plus mal. En fait peu de choses suffisent à cela : la présentation d'un aliment tentateur, une fête ou un événement social ou familial auxquels il est difficile d'échapper, mais aussi un stress, une émotion, de la fatigue, le cycle mensuel... Pour éviter que cela ne se produise, vous faîtes appel à : - Toutes sortes de règles alimentaires rigides - Des interdits stricts - Des techniques d'organisation et de planifications obsessionnelles Toutes les croyances défensives et irrationnelles prennent place : - Une alimentation destructurée - Jeûnes longs, courts, intermittents - des régimes protéiniques Pour ce sortir de ce cercle vicieux, le thérapeute vous propose de se réconcilier avec vos émotions. Cette manière de procéder permet de comprendre que ce n'est plus le poids qui est placé au centre de vos préoccupations mais la neutralisation des facteurs aggravants mentionnés ci-dessus. Le fait de manger en fonction de ses préférences alimentaires, de ses sensations de faim et de rassasiement, vous permettra de revenir progressivement à votre poids d'équilibre et de le maintenir. Un premier axe de travail concerne les émotions autour de vos pratiques alimentaires : - Les aliments que vous aimez consommer - Une attention portée sur vos systèmes de régulation de la faim et du rassasiement - Une attention portée sur les émotions vous faisant oublier les sensations de faim et de rassasiement. Un deuxième axe sera d'entreprendre un travail de fond sur : - L' estime de soi - Les difficultés affectives et relationnelles que vous rencontrez et qui vous attirent vers les troubles du comportement alimentaire.

TARIFS SEANCES HYPNOSE

- Adulte : 70 euros (1h à 1h30 ) - Enfant / Adolescent : 60 euros (45mn à 1h) - Arrêt du tabac : une séance : 150 euros